Présentation du projet

Synopsis

Lost Souls (ou les âmes-perdues), est un cycle que j'ai mis au point à 16 ans. J'étais alors passionnée des fanfictions et à force de m'exercer, j'en suis venue à imaginer tout un univers. Fortement influencée par les jeux vidéos, j'en ai également fait une source d'inspiration, notamment avec Kingdom Hearts.

L'histoire n'a pas énormément changé depuis sa création :

L'héroïne, Elisée Bridge, de son nom complet Elisée Peyton Bridge, était initialement une jeune adolescente qui est devenue, à force de retravailler le texte et l'histoire, une étudiante dans la vingtaine. Habitante de la planète Crépusculaire, dans la capitale surnommée "Cité", elle mène une vie des plus monotones pour une étudiante : université, préparation du diplôme, vie sociale, etc, jusqu'au jour où elle se fait surprendre dans une ruelle par un homme tout de noir vêtu, au visage recouvert d'une ample capuche. Cette rencontre n'a rien d'anodin puisqu'à cet instant précis, elle est également victime d'un sort qui l'empêche de bouger. Paralysée, littéralement, elle ne parvient pas à se libérer. Elle doit attendre l'intervention d'une tierce personne, elle aussi énigmatique, pour retrouver toutes ses facultés.

Le soir-même, elle fête son anniversaire chez sa meilleure amie, Cloé, avec plusieurs autres personnes. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : alors qu'elle est à réfléchir à l'étage, la maison s'endort et Elisée croit entendre des voix d'inconnus ; en effet, en s'approchant de l'escalier, elle aperçoit trois autres personnes vêtues de noir de la tête aux pieds, le visage lui aussi dissimulé. Elisée prend conscience du lien qui unit ces hommes aux deux autres mystérieuses personnes de la ruelle, plus tôt, et décide de se cacher sous le lit quand elle entend son prénom de la bouche des hommes : elle est recherchée.

Après la fouille infructueuse des hommes en noir, Elisée et sa bande décident de quitter les lieux et de retourner au domicile de cette première pour vérifier si sa mère n'a rien, mais au moment de sortir, elle se retrouver nez à nez avec trois autres hommes : Jack, Nathan et Evan, qui lui annoncent qu'elle doit les rejoindre au sein de la Constitution des Opposants à l'Organisation (COO). Ils lui apprennent, après une course effrénée où plusieurs autres personnes ont tenté de s'en prendre à eux, qu'elle serait liée à un sérum capable de produire une arme dite ultime, légué par son défunt père scientifique. Bémol : Elisée n'a jamais entendu parler de l'Organisation, de la COO ou encore d'un sérum, et n'a aucun souvenir de son père qui est mort à ses 4 ans. Il s'agit d'une erreur qui a manqué de lui coûté la vie, à elle et a ses proches.

Elle décide néanmoins de rejoindre la COO pour mener à bien des recherches qui lui permettront de prouver qu'elle n'a aucun lien avec cette histoire, soutenue par Jack, Nathan et Evan.

Son entrée au sein de la COO lui fera découvrir un monde gouverné par des absonts, des êtres primitifs capables de s'adapter à l'environnement dans lequel ils vivent, et mis en danger par des âmes-perdues, des êtres humains ayant perdu la faculté de ressentir des émotions dites positives. En effet, quand une personne se suicide, elle décide de se libérer de sa souffrance morale, physique, à ce moment-là s'applique un phénomène de "dévoration", où les énergies négatives prennent corps de la personne pour lui voler ses émotions. Les personnes les moins fortes, celles qui ne sont pas effrayées par ce phénomène, se transforment en absonts. Les autres deviennent des âmes-perdues. Ayant interrompu le processus, les âmes-perdues, à l'inverse des absonts, ont préservé une partie de leurs émotions : celles négatives. Elles deviennent des machines de guerre, obsédée par la mort, le meurtre, le sang, la vie.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 09/11/2016

×